LES TERROIRS

signature-clos-du-notaire
On aime surnommer les Côtes de Bourg « la petite Suisse Girondine »…
terroir-victor-chateau-le-clos-du-notaire

Situation et Terroirs

Avec une vue imprenable surplombant le confluent de la Garonne et de la Dordogne, les vignes du Clos du Notaire bénéficient d’un microclimat dû à la proximité de l’estuaire et à l’exposition en pente sud de ses coteaux. Cette position privilégiée confère une douceur constante, et protège la culture du gel principalement. De plus, une brise engendrée par les marées changeantes permet une aération et un séchage continuels du feuillage, favorisant ainsi un très bon état sanitaire des vignes en période végétative.

Les sols sont principalement composés de calcaire (Domaine implanté sur les anciennes carrières calcaires de Bourg) mais aussi d’argile, d’argiles ferrugineuses, et de graves rouges en surface. Avec un ensoleillement favorisé, les vins déploient ainsi des arômes complexes de fruits noirs et d’épices. 

Ce fameux sous-sol calcaire fait la particularité et l’identité du Domaine. Il permet le drainage en hiver, entretient la fraîcheur du sol en été et apporte aux vins une réelle tension. Cette équation complexe et naturelle permet de pouvoir combiner arômes de fruits bien mûrs en attaque et  fraîcheur en fin de bouche. La fraîcheur (acidité et pH, conférés par le terroir) peut donner soit des vins de garde soit des vins gouleyants (« gou-glou » ! ), suivant la manière dont ils sont vinifiés.

La Culture

Un tiers des 21 ha sont âgés de plus de 30 ans, et les plus anciennes vignes remontent à 1956. Le vignoble est planté des cépages bordelais traditionnels : Merlot noir, Cabernet franc et Sauvignon, et Malbec. Ces quatre cépages sont dits « principaux » dans le cahier des charges de l’appellation ; ils peuvent donc être soit assemblés soit utilisé seuls.

Les ceps sont palissés en méthode traditionnelle et cultivés dans le respect de l’environnement. Le vignoble a été travaillé pendant plus de 20 ans en culture raisonnée et intégrée (sans insecticides). Depuis 2018, la culture en agriculture biologique a été officialisée. La préservation de la biodiversité au vignoble est la priorité et tout est mis en place pour favoriser le « travail » des auxiliaires de la vigne.

L’alliance du terroir, du climat et de notre travail de vigneron répond à tous les critères de l’Appellation d’Origine Contrôlée.